en parallèle à
22 & 23 mars 2017
Paris, Porte de Versailles, Hall 5.2
Exposition | Tables Rondes | Conférences | Ateliers Suivez-nous sur 
WHERE CONNECTED THINGS MEET BUSINESS CLOUD DATACENTER SECURITY BLOCKCHAIN IAI CONGRESS
Actualités
Teradata met Siemens sur la voie.
19/12/2016 • Poussé par la demande des ses clients comme par les possibilités offertes par les objets connectés, l’industriel change de modèle économique.
Sérigne Gaye, Senior Industry consultant, Teradata 



Poussé par la demande des ses clients comme par les possibilités offertes par les objets connectés, l’industriel change de modèle économique



« Nous accompagnons Siemens dans son changement de modèle économique » décrit Sérigne Gaye, consultant métier principal chez Teradata. Il ne s’agit plus pour l’industriel de vendre, des turbines, des éoliennes ou des trains…puis d’apporter un support technique quand un problème survient mais de garantir la performance opérationnelle, la disponibilité et le coût de possession des machines. «Dans tous ces secteurs d’activité, l’indisponibilité d’un équipement de production impacte toujours le compte de résultat» souligne Sérigne Gaye. En lieu et place la vente brute de machines et de services de support technique, Siemens propose aujourd’hui des contrats de performance à forte valeur ajoutée , «garantissant jusqu’à 99,9% de taux de disponibilité » précise notre interlocuteur. Le constructeur a entamé cette mutation au début des années 2010. L’arrivée sur le marché de nouveaux acteurs notamment d’entreprises de transport innovantes a accéléré cette mutation. « Ces derniers voulaient se concentrer sur leur cœur de métier, transporter des personnes et pas entretenir des rames » rappelle Sérigne Gaye.



Un pilotage affiné



Cette mutation a impacté une grande partie des processus de l’entreprise. Assurer un haut niveau de services, un SLA, a amené Siemens à se poser de nouvelles questions « Au lieu de piloter en aveugle, vendre un équipement et réagir aux problèmes, il s’agit maintenant grâce à l’analyse approfondie de données de piloter en finesse le parc de ses clients : surveiller la santé des machines, prévenir les défaillances ou optimiser les stocks de rechanges… » explique Sérigne Gaye. Un constat valable pour toutes les familles d’équipements mises en œuvre dans le transport, l’énergie ou les services médicaux … Les trains délivrent déjà des informations recueillies par leurs ordinateurs de bord qui mémorisent le fonctionnement des systèmes mécaniques, électriques ou électroniques. Une myriade de données est ainsi collectée sur des équipements critiques comme la propulsion, les convertisseurs, les portes… En plus de ces «données machine», des informations de gestion sont aussi valorisées: configuration technique, historique de maintenance, coûts, stock, logistique… L’initiative Sinalytics portée par Siemens Digital Services consiste à faire coexister toutes ces données dans le même réceptacle, à les réconcilier et à les faire parler. Une démarche fructueuse mais compliquée par l’hétérogénéité des systèmes. « Deux trains de même modèle produits à une année d’intervalle peuvent inclure systèmes légèrement différents » constate notre interlocuteur. Les données récoltées sont d’abord décodées puis passées au crible afin d’identifier d’éventuelles valeurs aberrantes. « Ce n’est pas parce qu’une information provient d’un capteur, qu’elle est systématiquement fiable. Des algorithmes surveillent la véracité et la cohérence des valeurs» illustre Sérigne Gaye. Au moyen de technologies développées par Teradata, toutes ces données intégrées dans un modèle logique, sont croisées et analysées. L’objectif est la maintenance prédictive afin de maitriser la disponibilité, les coûts d’exploitation et la qualité de service des équipements. Chez Siemens, le changement de business model est bien sur les rails. 
retour à la liste
 
ACTUALITÉS & COMMUNIQUÉS
Actualités & communiqués de presse
contacts
info publicité, sponsoring, location de fichier
privacy policy
menu rapide
exposants
conférences
intervenants
actualités
communiqués