en parallèle à
21 & 22 mars 2018
Paris, Porte de Versailles, Hall 5.2
Exposition | Tables Rondes | Conférences | Ateliers Suivez-nous sur 
WHERE CONNECTED THINGS MEET BUSINESS CLOUD DATACENTER SECURITY BLOCKCHAIN IAI CONGRESS
Actualités
Edition 2017
Un smartphone pour payer l’addition
03/07/2017 • Le smartphone comme la carte bancaire sans contact sont aussi des objets connectés. Non seulement, ils remplacent liquide et autres moyens de paiement, mais les données connexes, géolocalisation…, sont à la base d’une nouvelle génération de services.
« En 2016 ce sont près de 625 millions de trajets et 360 millions de transactions qui ont été réalisées par l’Opérateur de Transport de Londres avec des cartes de paiements sans contact » explique Venceslas Cartier, Responsable Marketing Solutions Verticales & Omnichannel chez Ingenico Group. Si la capitale anglaise est spécialement avancée dans ce domaine dit de l’ « Open Payment », les projets émergent également ailleurs. Cet engouement pour les technologies de paiement sans contact tient notamment à la banalisation du smartphone et aux potentialités des applications basées sur ces « nouveaux » objets connectés. A Londres, les paiements sans contacts réalisés à l’aide d’un smartphone sur le réseau de transport urbain représentent déjà plus de 10% des achats de titres de transport virtuels (Apple Pay, Google Pay ou Samsung Pay). Toujours dans la capitale anglaise, outre le gain de temps dans l’achat de ticket, le paiement sans contact est à la base d’une amélioration du service. « Un utilisateur occasionnel, un touriste notamment, n’a plus à calculer pour choisir le ticket le plus avantageux, à l’unité, une carte quotidienne, pour trois jours… » explique notre interlocuteur. Le service prend en charge cette opération et applique l’option la plus avantageuse au voyageur.
Au même titre que l’Open Payment, le marché du libre-service (distributeurs de confiserie, machines à café…) connait un engouement certain par les utilisateurs. C’est pour cela que le réseau social Snap Inc. a récemment déployé des distributeurs automatiques dans toute l’Europe pour commercialiser ses nouvelles lunettes connectées « Spectacles », capables de filmer et diffuser des vidéos via l’application Snapchat. Plutôt que de miser uniquement sur les ventes web, le réseau social américain a fait le choix de la distribution physique via des distributeurs qui sont positionnés dans des lieux de vente insolites et de façon éphémère : bord de mer, festivals, hauts lieux touristiques ! Ces derniers avaient pour but de vendre des lunettes baptisées « Spectacles », dotées de caméras connectées avec le réseau social Snapchat Ces lunettes ne sont vendues exclusivement que via ces distributeurs automatiques.

Des smartphones « Navigo »

Spécialisé dans le développement de terminaux, services et solutions de paiement couvrant tous les canaux de vente, en magasin, en ligne et mobile, depuis près de 30 ans, Ingenico voit dans le paiement sans contact – cartes contactless et smartphones – l’opportunité de développer de nouvelles offres de services, notamment sur le secteur du self-service : machines à café, distributeurs de boissons, kiosks de paiement, pompes à essence et aujourd’hui transport. Les consommateurs n'ont jamais été aussi informés et exigeants qu'aujourd'hui. Grâce à Internet, aux smartphones et aux tablettes, ils bénéficient d'un accès illimité aux informations et exigent de pouvoir effectuer des achats partout et à tout moment.

« Dans une approche d’interopérabilité, il est facilement imaginable de prendre un vélib, le métro et de terminer son trajet en bus à travers une seule transaction et sans avoir à sortir de liquide ou son pass de transport. Tout passe maintenant par votre smartphone ou votre carte de paiement sans contact » imagine Venceslas Cartier. Ingenico travaille sur une nouvelle génération de terminaux de paiement qui permettront à un utilisateur occasionnel de passer les portes du métro aussi simplement que celui détenteur d’un pass Navigo. « Ce sera le même geste pour tout porteur d’une carte bancaire valide et acceptée ou d’une application sur smartphone, de type Apple Pay, Google Pay ou Samsung Pay » décrit Venceslas Cartier.

Nouveaux services

Au-delà des seuls avantages pour l’acheteur, pour l’usager des transports publics...la banalisation du paiement sans contact notamment à partir de smartphones va être à la base d’une nouvelle génération de services et va bousculer ce secteur. Dans ce secteur, cet usage va affiner la connaissance des flux de voyageurs et devrait améliorer le trafic. Dans un registre commercial, la connaissance d’informations connexes au paiement comme la localisation va ouvrir de nouvelles opportunités aux équipes marketing. « Il s’agit d’une véritable révolution pour le domaine du transport. Les études montrent que d’ici 2020, 90% des titres de transports seront dématérialisés » résume Venceslas Cartier. Les conséquences vont également toucher les acteurs eux-mêmes entre autres parce que l’arrivée des paiements par smartphone devrait baisser les commissions bancaires.

* Near Field Contact
retour à la liste
 
ACTUS & COMMUNIQUÉS 2017
Actualités & communiqués de presse
contacts
info publicité, sponsoring, location de fichier
privacy policy
menu rapide
exposants
conférences
intervenants
actualités
communiqués