en parallèle à
21 & 22 mars 2018
Paris, Porte de Versailles, Hall 5.2
Exposition | Tables Rondes | Conférences | Ateliers Suivez-nous sur 
WHERE CONNECTED THINGS MEET BUSINESS CLOUD DATACENTER SECURITY BLOCKCHAIN IAI CONGRESS
Actualités
Edition 2017
Horus ouvre tous les portails
03/07/2017 • Quand les objets connectés facilitent la relation client : Une application IoT mis en place par Sinaps optimise la maintenance comme les rapports avec les utilisateurs de portails automatique.
Il arrive de temps en temps à un conducteur de se retrouver bloqué derrière un portail automatique récalcitrant. « En réalité, la cause est souvent simple. La batterie de la télécommande est tout simplement déchargée » constate Pascal Ambroise, co-dirigeant de Sinaps. Dans ces cas la pression peut monter rapidement entre le conducteur et l’installateur ou la société en charge du parking, « surtout après 17 heures » souligne en souriant Pascal Ambroise. Et ce, d’autant plus que la personne bloquée est un décisionnaire. Il arrive que ce dernier exige le déplacement immédiat sur site d’un technicien. …

Faciliter la maintenance

Pour pallier ce genre de désagrément, Sinaps a été retenu par Horus, une entreprise spécialisée dans l’installation de portails automatiques. Celle-ci travaille majoritairement pour les organisations, collectivités, entreprises et syndics. L’objectif était de trouver des solutions grâce à l’IoT comme d’optimiser la maintenance. « Nous avons d’abord mis en place un POC, proof of concept, démontrant la faisabilité et l’intérêt du projet » rappelle notre interlocuteur. Sinaps installe une gateway chargée d’envoyer une impulsion et pilotable à distance. « En cas de blocage, les personnes, souvent travaillant pour des sociétés de surveillance, peuvent ouvrir le portail. De plus, ils visionnent les lieux en direct pour garantir la sécurité. Un portail peut être bloqué par un individu » décrit Pascal Ambroise. Le pilote ne se limitait pas à cette fonction. Il recense d’autres données captées sur le portail comme le nombre de cycles (ouverture, fermeture…) ou encore l’état (fermé, ouvert) et les envoie à une passerelle. « Dans la foulée, ces données sont envoyées aux exploitants pour faire de la maintenance préventive. Changer une pièce connue pour être fragile peu de temps avant sa défaillance. Ces informations circulent sur des réseaux Lora, Sigfox ou GSM en fonction des volumes à faire transiter » détaille le dirigeant. Troisième étape, les données recensées par Sinaps et analysées peuvent se traduire par de la maintenance prédictive. « Ce qui facilite l’identification d’un condensateur fragile par exemple sur une série données de portail » illustre Pascal Ambroise. Horus a été convaincu et le déploiement est en cours sur des milliers de portails.
retour à la liste
 
ACTUS & COMMUNIQUÉS 2017
Actualités & communiqués de presse
contacts
info publicité, sponsoring, location de fichier
privacy policy
menu rapide
exposants
conférences
intervenants
actualités
communiqués