en parallèle à
21 & 22 mars 2018
Paris, Porte de Versailles, Hall 5.2
Exposition | Tables Rondes | Conférences | Ateliers Suivez-nous sur 
WHERE CONNECTED THINGS MEET BUSINESS CLOUD DATACENTER SECURITY BLOCKCHAIN IAI CONGRESS
Actualités
Edition 2017
IoT et GRDP : un challenge de cyber sécurité
03/07/2017 • La législation de l’Europe sur les données personnelles va s’appliquer dés mai 2018. Dans une partie des applications, les données issues des objets connectés sont concernées.
Applicable en mai 2018, le Règlement GRPD sur les données personnelles vise à protéger les citoyens européens. Pour rappel, si une directive européenne a besoin d’être transcrite dans chaque législation nationale pour être applicable, un Règlement s’impose sans avoir besoin de passer par cette étape. Entre autres effets, ce texte devrait limiter les usages des GAFA dans la commercialisation des données personnelles des citoyens européens. Mais il impactera également et fortement, une autre catégorie des acteurs de l’économie numérique. La loi stipule que le responsable est celui qui collecte les données. « L’infogérant des infrastructures - devra s’assurer auprès de ses clients qu’ils respectent bien la loi. C’est un changement considérable pour les opérateurs » avance Kevin Polizzi, président fondateur de Jaguar Network. Sur le terrain, cet impact devrait entre autres se concrétiser par des audits menés par les opérateurs pour s’assurer de la conformité dans l’utilisation des données.

Les données IoT aussi

L’IoT va produire en masse des données qui peuvent être sensibles et à caractère personnel. Si le cas des applications de esanté semble évident, les applications concernées ne se limitent pas à ces cas. La législation inclut dans le périmètre couvert par le GRPD le cas ou des métadonnées agrégées à d’autres sont destinées à faire du profilage. Une collecte d’informations géographiques couplées à des données comme la consommation d’électricité, d’eau…pourrait être dans le périmètre. Ce qui suppose également une protection de ces données au regard de la loi. Une démarche spécialement complexe dans le contexte des applications IoT. « L’avènement de l’IoT sans régulation de normes de sûreté engendre une prolifération de bombes à retardement cybernétiques » conclut Kevin Polizzi.
retour à la liste
 
ACTUS & COMMUNIQUÉS 2017
Actualités & communiqués de presse
contacts
info publicité, sponsoring, location de fichier
privacy policy
menu rapide
exposants
conférences
intervenants
actualités
communiqués